Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SVHBNews

Le site officiel du Stade Valeriquais Handball

Avant Rezé/SVhb

Publié par catbaz sur 10 Novembre 2006, 14:29pm

Catégories : #Presse

Saint-Valery en danger à Rezé

Les Cauchois se déplacent dimanche en Loire-Atlantique. La partie ne sera pas facile face à une équipe en manque de points.

 

Le Stade Valeriquais se rend dimanche après-midi à Rezé pour rencontrer une équipe, rétrogradée de N1, qui a besoin de points après une début de saison difficile. « J'ai du mal à comprendre pourquoi cette équipe a eu de si mauvais résultats depuis septembre, s'étonne Catherine Bazin, l'entraîneur de Saint-Valery. Elle n'a pas perdu ses joueurs et son entraîneur est resté le même. »
Même son de cloche chez Laurent Marais qui vient de passer deux saisons à La Roche-sur-Yon et qui a joué à de nombreuses reprises contre les banlieusards nantais : « Cette équipe a gardé son ossature de joueurs de N1 avec Yvan Malalel ou Hatteau, qui est un excellent pivot. Elle a deux très bons gardiens et un petit ailier gauche efficace. Avec La Roche-sur-Yon, en mai, je me suis rendu là-bas. Les deux équipes étaient assurées de leur relégation. Nous menions de dix buts, mais nous avons été rejoints et dépassés, parce que Rezé ne lâche jamais. Elle vient d'être battue sévèrement au Hainaut et elle aura à cœur de se reprendre. »
« On est en danger là-bas, reprend Catherine Bazin, car Rezé doit absolument gagner à domicile. Et je trouve que mes joueurs ont beaucoup de progrès à faire dans le jeu collectif. Depuis quelques matches, je pense qu'on n'est pas assez altruiste. On prend des positions de tirs hallucinantes, on a beaucoup de déchet en attaque, on se met en danger de prendre des contres. Il faut qu'on apprenne à chercher des solutions plus rationnelles, plus faciles. Et puis, certains joueurs ne jouent pas encore au meilleur d'eux-mêmes : ils ont encore un potentiel mal utilisé. »

 

Marais : « Produire un match plein »

L'analyse est sensiblement identique chez Laurent Marais, un Normand formé à Falaise, qui vient d'arriver à Saint-Valery où il travaille comme assistant d'éducation au collège Jehan-Lepovremoyne après un BTS Force de vente. A 26 ans, cet arrière solide et volontaire essaie de trouver ses marques dans un système de jeu auquel il a dû s'habituer : « Je pense que nous allons voir sur les prochaines rencontres quel est vraiment notre niveau, car peut-être avons-nous trop vite été mis en confiance par quelques victoires. Après la défaite contre Créteil, il faudrait qu'on produise de nouveau un match très plein. Pour ma part, je suis en train de me faire à la défense valeriquaise que Catherine Bazin organise vraiment de manière très originale. C'est nouveau pour moi et très productif. »

Commenter cet article

Archives

Articles récents